Commentaire – Amélie Proulx: Métaphores de porcelaine

par Julie Gagné

Mêlant céramique et installation, immatériel et mouvement, l’exposition Glissements d’Amélie Proulx propose une belle réflexion sur les glissements de sens entre nos perceptions des phénomènes naturels et leur expression par le langage. Poulies et cordes entrelacées, lit ondoyant d’une rivière de porcelaine: les sculptures cinétiques se font métaphores aux sens multiples. Ludique, l’exposition nous permet de toucher et d’agir sur les œuvres.

À voir pour réfléchir sur les métamorphoses du monde et pour se laisser toucher par la fragilité des choses, ici matérialisée dans la porcelaine.

À Matéria jusqu’au 28 août.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :