Première soirée de projection dans le cadre de « Calibrage sous déviance »

Dans le cadre de l’événement Calibrage sous déviance, Antitube s’associe au centre d’artistes en art actuel Regart pour présenter une série de films qui démontrent le savoir-faire et l’audace des créateurs contemporains de cinéma.

Notre programme de films s’amorcera avec l’œuvre de Chantal Akerman (Sud), cinéaste initiatrice du passage de la salle au musée, à cheval entre le cinéma expérimental, proche de l’art vidéo et le cinéma de fiction traditionnel. Il est significatif que ses films aux partis-pris formels les plus radicaux tiennent aussi un discours géopolitique – dans le cas présent sur le racisme latent dans la culture sudiste américaine.

Les films de cette sélection ont été choisis parce qu’ils posent la limite entre ce qui peut être représenté ou pas et abordent de façon indirecte la souffrance, voir l’indigence selon des procédés formels opérant une mise à distance radicale avec leur sujet. Ensuite, ils tordent la tradition culturelle et interrogent les composantes propres à la finitude de toute vie humaine.

  • Contrafacta (Chris Gehman et Roberto Ariganello, Canada,  2000, 15min, 16mm.)

Un film d’animation qui propose sous forme de collage un éloge de la sensibilité médiévale, plastique et littéraire, offrant un espace ludique à la parole mystique comme à la poésie. À proximité des oeuvres de Harry Smith ou encore Larry Jordan, la cohésion de l’ensemble s’élabore sous des connexions disparates, paradoxales.

  • Sud (Chantal Akerman, Belgique, 1998, 71 min, beta sp.)

Voyage dans le sud des Etats-Unis hanté par le meurtre de James Byrd Jr ., lynché par trois jeunes Blancs. Chantal Akerman pose avec ce film les bases d’un cinéma conceptuel, en phase avec une manière d’approcher la forme artistique telle qu’on la retrouve en art actuel. Dans le même mouvement, elle parvient à rendre compte d’une violence politique et sociale de façon vive et concrète.

Ces projections auront lieu le lundi 3 octobre, 19h30, au Musée de la Civilisation. Deux autres programmes, les 11 et 18 octobre, sont présentés avec Regart dans le cadre du Panorama des cinémas du présent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :