L’intimité des frères Caillebotte présentée au Musée national des Beaux-Arts du Québec

Après un succès retentissant à Paris, au Musée Jacquemart-André, le Musée national des Beaux-Arts du Québec est fier d’accueillir en exclusivité nord-américaine l’exposition Dans l’intimité des frères Caillebotte. Peintre et photographe. Du 7 octobre 2011 au 8 janvier 2012, une incursion exceptionnelle au coeur du Paris de la fin du XIXe siècle attend les visiteurs, grâce au travail remarquable de deux frères, Gustave et Martial Caillebotte, l’un peintre, l’autre photographe.

Cette exposition réunit, pour la première fois, plus de 45 toiles de Gustave Caillebotte et quelque 150 photographies de son frère Martial. Ces oeuvres, réparties en cinq thèmes, mettent en valeur leur sensibilité commune aux sujets de leur temps, soit : Paris en perspective, Dans l’intimité des Caillebotte, Les plaisirs du jardin, Le paysage moderne, Au fil de l’eau. Un sixième thème, exclusif à Martial, présente le regard de ce dernier sur La France pittoresque.

Si le nom des Caillebotte est passé à l’histoire, c’est en raison de Gustave, peintre, mécène et collectionneur, qui fut associé aux peintres impressionnistes. Mais lui et son frère, deux collectionneurs visionnaires, auront également su s’inscrire dans la modernité par leur art, entre naturalisme et impressionnisme.

L’exposition Dans l’intimité des frères Caillebotte. Peintre et photographe est réalisée par le Musée national des beaux-arts du Québec, Culturespaces et le Musée Jacquemart-André (Paris, France).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :