Steichen au Musée national des Beaux-Arts du Québec

Le Musée national des Beaux-Arts du Québec célèbre la photographie de la plus belle des façons, cet automne, en accueillant une exposition mettant en vedette l’une de ses icônes, le photographe américain Edward Steichen (1879-1973). Du 27 octobre 2011 au 5 février 2012, Steichen. Glamour, mode et célébrités. Les années Condé Nast, 1923-1937 va permettre aux visiteurs d’apprécier le talent de celui qui deviendra le plus célèbre photographe de mode et portraitiste au monde, à une époque où il occupait un poste-clé, celui de photographe en chef de deux magazines new-yorkais de l’empire Condé Nast, Vogue et Vanity Fair.

L’exposition, qui s’est démarquée dans plusieurs villes européennes (Paris, Zurich, Madrid) et  nordaméricaines (New York, Fort Lauderdale, Toronto), se décline en deux temps. La première partie présente des personnalités célèbres photographiées par Steichen, des gens de tous horizons qui ont marqué leurs disciplines respectives, tels les Charlie Chaplin (1889-1977, acteur comique anglais, réalisateur, producteur et musicien), Gary Cooper (1901-1961, acteur américain), Greta Garbo (1905-1990, actrice américaine d’origine suédoise), Cecil B. DeMille (1881-1959, réalisateur américain), Martha Graham (1894-1991, danseuse et chorégraphe américaine), George Gershwin (1898-1937, pianiste et compositeur américain), Luigi Pirandello (1867-1936, écrivain italien), Colette (1873-1954, célèbre romancière française), Primo Carnera (1906-1967, boxeur américain né en Italie), Amelia Mary Earhart (1897-1937, première aviatrice à traverser l’Atlantique en solitaire) et Winston Churchill (1874-1965, homme d’État britannique). L’autre partie de l’exposition se consacre à la contribution exceptionnelle du photographe à l’univers de la mode.

C’est près de 200 photographies qui ont été rassemblées pour l’occasion. Les œuvres proviennent des archives Condé Nast, à New York, et sont presque toutes des épreuves originales au gélatino-bromure d’argent. Condé Nast (1873–1942) a fondé un empire médiatique qui publie encore aujourd’hui les magazines Vogue et Vanity Fair. Plus d’une quinzaine de copies originales de ces magazines se retrouvent dans l’exposition. Pour les amateurs de photographie – de mode, comme pour les amateurs d’art –, c’est LE rendezvous glamour de la saison, une rencontre privilégiée avec un maître incontesté de la lumière. Incontournable!

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :