L’exposition collective « Peut mieux faire » à L’Oeil de poisson dès le 18 novembre

Comme en salle de classe, l’histoire de l’art décèle des groupes, identifie des courants et mouvements, retient certains noms qui font date. Pour l’exposition de groupe Peut mieux faire, une quarantaine d’artistes et de créateurs invités a travaillé avec le même matériau de base : le fameux « Cahier Canada Hilroy », devenu le sujet et le support d’un terrain de jeu géopolitique inusité.

À la manière des projets rassembleurs de l’OEil de Poisson, tous les espaces sont mis à profit. Le processus a débuté à la rentrée d’août-septembre dernier dans une dynamique d’un art-en-train-de-se-faire et inspiré des salons de lecture ou des cabinets de curiosités. Le mode de sélection des artistes a privilégié le caractère transgénérationnel et transdisciplinaire, leurs provenances variées et leur ouverture à prendre les chemins de traverse.

L’intitulé Peut mieux faire renvoie bien sûr au commentaire de l’enseignant sur le bulletin de notes mais aussi aux conditionnements sociaux dont les valeurs imposées seraient la productivité et la perfection, inatteignables. Les artistes eux-mêmes n’échappent pas toujours à l’expression de la nouveauté-pour-la-nouveauté, de la compétition entre pairs et des modes de validation artistique qui empêchent chacun de se reposer sur ses lauriers. Visant la modestie, le fait main tout autant que le foisonnement et la pluralité des interprétations du cahier modèle par les artistes, l’exposition pivote autour d’une immense table centrale où l’esprit de collégialité est condensé et autour de laquelle de multiples installations et interventions suscitent des liens en périphérie.

Artistes participants : Ivan Binet & Florence Le Blanc, Pierre-Luc Brouillette, Eve Cadieux, Blaise Carrier-Chouinard, Marianne Chevalier, Sylvie Cotton, Florent Cousineau & Lisanne Nadeau, Annie Descôteaux, Patrice Duchesne, Alexis Desgagnés, Amélie Laurence Fortin, Caroline Gagné, Claudie Gagnon, Gaëtan Gosselin, Charles Guilbert & Serge Murphy, Marcel Jean, Isabelle Laverdière, Félix Leblanc, Paryse Martin, Michael Merrill, Jean-Marc Mathieu-Lajoie, OBV, Julie Picard, Yann Pocreau, Guillaume Adjutor Provost & Maude Veilleux V, François Raymond, Réplique Franche – Liberté, Nouveauté, Renommée & C’est beau escabeau éditions, Denis Simard, Andrea Szilasi, Serge Tousignant, Marie-France Tremblay, Raynald Tremblay et bien d’autres.

Du 18 novembre au 18 décembre 2011. Vernissage le vendredi 18 novembre, 20h.

Au cours du mois de décembre, l’événement accueillera également un Atelier Cahiers d’écriture (2 décembre à 17h), ainsi qu’un Atelier Dessins enfants/parents (10 décembre de 14h à 17h). Inscription par courriel à peutmieuxfaireoeil@gmail.com.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :