Tzara présente l’exposition « Prix Tristan 2012 » du 6 janvier au 5 février

La galerie Tzara présentera du 6 Janvier au 5 février 2012, les œuvres de Rossana Lanzani et de Ito, récipiendaires du prix Tristan. La Galerie remet chaque année depuis 2009, le prix Tristan à de jeunes artistes finissants en arts visuels et métiers d’art. Le comité de sélection choisit soigneusement des artistes finissants qui se démarquent tant par la qualité de leur travail que par leur démarche artistique.

Rossana Lanzani, travaille sur la relation de l’objet avec le corps. Dans ses photographies, on y voit un corps de femme lié à un objet devenant un tout. Influencée par son expérience de joaillière, elle présente à la fois l’objet seul comme une sculpture ou l’objet attaché au corps à la manière d’une cicatrice ou d’une prothèse. Cette artiste considère ses sculptures plus que de simples ornementations, mais comme vivant avec les os, la chair et le corps. Mettant ainsi en scène une atmosphère tendue entre séduction et incertitude, l’artiste entame chez nous une réflexion sur la perception de notre corps et ses mutations.

Ito tire son inspiration sur la dualité entre les corps, la matière physique et les souvenirs, matière psychique. Elle nous propose une série nommée pompes et carcasses. Objets de mémoire, les pompes, sont représentés par plusieurs petits objets de verre, fragiles et précieux. La partie carcasse, traces tangibles de la vie et de la mort, est représentée par la matière du bois. Ce matériau vivant nous révèle par ses empreintes son histoire. Ito fouille dans son passé pour nous exposer précieusement ses restes.

Rossana Lanzani originaire Uruguay vit et travaille à Québec. Elle est titulaire depuis 2011 d’un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université Laval. En 2007, elle obtient un diplôme d’étude professionnel en joaillerie au centre de formation professionnel Maurice-Barbeau. Conjuguant, photographie et joaillerie sculpturale, en 2011, son travail fut grandement remarqué à l’exposition des finissants puisqu’elle a remporté la Bourse René Richard ainsi que le prix Tristan.

Ito Laïla Le François, vit et travail à Montréal. Elle est titulaire depuis 2011 d’un diplôme d’études collégiales en option sculpture à la maison des métiers d’art de Québec. En 2007, elle passe un été dans un atelier de verre soufflé à Istanbutl en Turquie, où elle découvre sa passion pour le verre. Voulant se perfectionner davantage, elle a réalisée un atelier de verre soufflé à Seattle en 2011 et elle complète en ce moment ses études, à Espace Verre, à Montréal. En 2011, elle remporte plusieurs distinctions importantes, soit le prix de la fonderie de l’atelier du bronze d’Inverness, le prix Tomber dans l’œil, le prix Tristan ainsi que le prix entrepreneur de la  MMAQ.

Du 6 janvier au 5 février, à la Galerie Tzara. Vernissage le 6 janvier, 17h.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :