« Le souffle d’Écho » d’Alain Lefort à la Galerie Lacerte

Le photographe Alain Lefort nourrit depuis longtemps une réelle passion pour la forêt et les mystères qui l’habitent. Dans Le souffle d’Écho, il explore les mangroves de Floride, porté qu’il est dans sa quête d’images sylvestres par le souffle de cette nymphe grecque des sources et du monde végétal. En tout, dix-huit tirages au jet d’encre — dont quelques grands formats sous plexiglas — occuperont les cimaises de notre galerie de Québec en mars 2012.

Dans l’est de l’Amérique du Nord, la mangrove pousse principalement dans les Everglades de la Floride. C’est là que s’est rendu récemment Alain Lefort, chroniqueur d’écosystèmes forestiers aussi riches que fragiles.

À l’époque du numérique triomphant, le photographe persiste à utiliser le film — tel le 4X5 reconnu pour ses qualités d’impression grand format — et les appareils photographiques analogiques, arpentant lentement et rigoureusement ce climat tropical peu hospitalier, mais foisonnant et baroque.

Les hasards et les accidents de parcours sont nombreux (lentilles et mécanismes désajustés, pellicule partiellement périmée ou abimée, taux d’humidité élevé, etc.) et souhaités, puisqu’ils annulent en partie cette captation quasi cartographique utilisée par Lefort, et aident l’artiste à traduire ce langage rude et évanescent de la forêt en subtils tableaux photographiques.

Alain Lefort a étudié la photographie à l’Université Concordia de Montréal, ville où il réside aujourd’hui. Ses oeuvres ont été présentées dans plusieurs expositions individuelles et collectives à Montréal, Miami, Ottawa, Québec, Toronto et Winnipeg. En 2003, il a gagné le concours international de photo artistique MARUBI (Albanie). Il a participé en 2005 à la XIII Biennal Internacional de Arte (Portugal). Ses oeuvres photographiques font partie de collections privées. La collection Prêt d’oeuvres d’art du Musée national
des beaux-arts du Québec et la collection du Cirque du Soleil accueillent également de ses oeuvres.

Le souffle d’Écho d’Alain Lefort jusqu’au 1er avril 2012 à la Galerie Lacerte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :