« Déraisonances » de Besma Boukhri à L’Établi

Alors que le printemps commence à pointer le bout de son nez, L’Établi voit un vent nouveau pour sa troisième exposition de 2012 avec le projet de Besma Boukhri, Déraisonances, tourné vers les arts médiatiques. L’installation vidéo et sonore sera présentée du 30 mars au 14 avril.

Nous sommes ravis d’accueillir dans nos murs le travail de cette artiste de la relèeve de Québec que nous parrainons dans le cadre de Première Ovation. Directrice artistique, Besma Boukhri évolue dans le milieu du cinéma, du théâtre et des médias. Collaboratrice à de multiples projets, elle conçoit des accessoires, des costumes et des espaces narratifs.

On retrouve justement ce souci esthétique de la mise en scène dans Déraisonances, qui consiste en un dispositif installatif de deux tableaux cinématographiques poétiques. D’un côté, un duel entre un homme et une Remington, de l’autre une dissection sentimentale. Les deux portraits sont unis par une trame sonore unique composée par Millimétrik. Les vidéos d’égale durée se font face et présentent des personnages confinés à la lisière de la raison.

Les deux vidéos aux univers distincts et fabuleux livrent une réflexion sur la solitude et l’attente. Les arts médiatiques rentrent par la grande porte à L’Établi du 30 mars au 14 avril.

 

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :