« Accomodation » d’Olivier Bhérer-Vidal à Regart

« La matière première de mon travail est toujours ma réalité proche. Mes oeuvres sont une manifestation matérielle du dialogue qui s’opère entre le contexte de création, les gens, les lieux et moi-même. »

Artiste prolifique, OBV s’inspire principalement de ce qui l’entoure pour créer d’insolites inventaires. Pour Regart, l’artiste a pensé son exposition comme un espace ouvert, un lieu de rencontres où se mêlent sérigraphie, dessin, photo, sculpture et design. Ce qui devait être, à l’origine, une présentation de dessins réalisés sur le motif à Lévis, a évolué pour devenir Accomodation, une proposition artistique à mi-chemin entre le dépanneur et la boutique de souvenirs.

Tout au long du mois de juin, avec l’aide de Maxime Rheault et d’Olivier Roberge, OBV a transformé la galerie de Regart en atelier, en espace de création voué à être habité par le visiteur. Du 6 juillet au 5 août, il invite ainsi le public à s’approprier son installation et à participer aux évènements spéciaux qui s’y dérouleront.

Passionné par ce qui émane des « lieux ordinaires, des lieux mal-aimés », l’artiste aime sublimer le quotidien et prendre à contre-pied la nature de ces endroits communs. Avec Accomodation, où objets dérivés et corpus de dessins se juxtaposent, OBV brouille les repères de l’exposition traditionnelle. À la croisée du magasin de vaisselle en inox de l’artiste Subodh Gupta et du Magasin de Ben, Accomodation est une invitation à la flânerie, une installation à la fois légère et déroutante.

Olivier Bhérer-Vidal vit et travaille à Québec. Il a étudié les arts plastiques et est détenteur d’un baccalauréat en design graphique de l’Université Laval. Depuis 5 ans, il forme le duo Les Raboussiers (microédition) avec Marie-Andrée Gilbert. En 2008, il a organisé le premier Salon Nouveau Genre à Québec, qui en est aujourd’hui à sa septième édition. L’été dernier, l’artiste a présenté une installation à Engramme avec flexiB intitulée Effets personnels. Au mois d’août, il a ensuite réalisé une résidence de création à Bruxelles, avec Les Tontons Racleurs où il a réalisé La Fabrique bruxelloise de souvenirs.

Vernissage, accompagné d’un BBQ, le vendredi 6 juillet, 17h.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :