Jacinthe Carrier et EXMURO présentent « Les Fortifiés »

Après avoir investi la ville par diverses stratégies d’intégration de l’art au tissu urbain de Québec, EXMURO arts publics a choisi de s’attarder à l’un des monuments les plus importants de notre histoire, les fortifications. EXMURO, avec la complicité de Parcs Canada, a invité l’artiste Jacynthe Carrier à concevoir une grande mise en scène photographique où des jeunes du Carrefour jeunesse-emploi de la Capitale Nationale en sont les principaux acteurs.

L’aboutissement de ce projet collectif de médiation culturelle est un livre d’art qui questionne le sens actuel que prennent les fortifications de la ville de Québec. Il vise aussi à sensibiliser les citoyens au fait de vivre dans une ville classée patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les fortifications de la ville, dans le contexte du projet, sont approchées tel un espace libre dans lequel il est possible de se projeter, de se réinventer à même la mémoire des lieux et des habitants. Les fortifications sont des sites emblématiques d’un patrimoine à la fois social et individuel, politique et culturel, historique et actuel. Des lieux riches en récits qui racontent autant les affrontements d’hier que les rassemblements populaires d’aujourd’hui. En 2012, on préserve ces espaces pour se souvenir et se réunir, et chacun peut y trouver sa place.

Jacynthe Carrier est originaire de la région de Québec. Elle a terminé son baccalauréat en arts plastiques et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal au printemps 2007 et termine présentement sa maîtrise au programme MFA (photographie) à l’Université Concordia. Par la photographie et la vidéo, elle remet en question notre façon d’occuper et d’altérer le territoire contemporain et, plus particulièrement, s’intéresse aux relations narratives et formelles que le corps entretient avec son environnement. Son travail a entre autres été exposé lors de la Triennale québécoise du Musée d’art contemporain de Montréal, à la Manif d’art de Québec, au centre VU (Québec), à Caravansérail (Rimouski) ainsi qu’à la galerie de l’UQAM (Montréal). En 2011, Jacynthe Carrier a reçu le Prix de la création artistique du Conseil des arts et des lettres du Québec pour sa vidéo À l’errance, présentée aux Rendez-vous du cinéma québécois. À l’automne 2009, elle a obtenu le Prix Videre soulignant le travail d’un artiste de la relève de la région de Québec.

Lancement le samedi 11 août, 16h, au Lieu historique national Cartier-Bréboeuf.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :