Frédérique Laliberté à L’Oeil de poisson

Frédérique Laliberté prépare une exposition à la faveur du débordement, un éloge de la nostalgie dans un palais de rebuts. Dans le cadre de l’événement Extase, la vie et autres pratiques extatiques, l’artiste propose de rendre aux accumulateurs compulsifs leur mérite. Dans la cavité inattendue d’une pile, la maladie devient une culture, une érudition, une juste distinction accordée à des centaines de petits bouts de trésors grotesques, quelque chose de glorieux, un chemin vers l’extase, enfin. N’est-ce pas une forme d’extase, sinon la poursuite de celle-ci, qui pousse le syllogomaniaque à s’encombrer de plus d’objets, toujours, jusqu’à ce que se referme sur lui l’ensemble de ce qui ne lui sert à rien?

De l’extérieur, l’oeuvre ne montre qu’une façade pleine à craquer. Des empilades compactes d’objets de toutes sortes et de valeur nulle se superposent à des boîtes, des meubles, des panneaux, des sacs et des étagères pour former un amoncellement si dense qu’il ressemble à un mur. Mais sur ce mur, il y a une porte, une ouverture par laquelle il est possible d’entrer. Le visiteur, surpris, y rejoint un lieu presque clandestin, conglomérat souterrain au sein de ce présumé agrégat de choses.

Frédérique Laliberté est une artiste de la relève. Quand elle n’est pas occupée à faire l’inventaire de son entrepôt, elle participe avec enthousiasme à la vie artistique bouillonnante de Québec. Elle est membre fondateur du collectif On est tu heureux hen., actuellement en résidence de création en pratiques collaboratives à la Station Mir pour une période reconductible de cinquante ans. Frédérique vit et travaille à Limoilou sur Mer.

Ali « Go Fuck Yourself » Baba de Frédérique Laliberté, jusqu’au 18 novembre 2012.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :