« La cité performative » de Stéphane Gillot au MNBAQ

Créée en 2010, La Cité performative, de Stéphane Gilot, est une installation multimédia comportant plusieurs maquettes qui, rassemblées sur une plate-forme de grandes dimensions, forment une sorte de ville miniaturisée.

Cette oeuvre représente une synthèse éloquente des réflexions qui sous-tendent la démarche du créateur. Au moyen de constructions hybrides immersives ou modélisées, de vidéos et de dessins, l’artiste crée des environnements imaginaires dans lesquels se dressent d’étranges édifices.

À première vue ludiques et satiriques, ces univers constituent un prétexte pour nous inciter à analyser nos façons d’agir et à examiner notre manière d’habiter l’espace et d’évoluer dans le monde qui nous entoure.

C’est la toute première fois que le travail de cet artiste, originaire de Belgique et installé à Montréal depuis 1996, est présenté au MNBAQ. L’exposition comprend l’installation multimédia La Cité performative, acquise par le Musée national des beaux-arts du Québec en 2011, une sélection de dessins de même qu’une oeuvre vidéo. Plus qu’un échantillon représentatif de la production de l’artiste, cet ensemble d’oeuvres se veut une invitation à nous interroger sur l’organisation urbanistique de nos sociétés, sur notre capacité à vivre en communauté et sur nos propres comportements en tant qu’individus sociaux.

Jusqu’au 31 mars 2013.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :