L’Oeil de poisson reçoit Olivier Morvan

Depuis 2006, le Projet escapologique − du terme désignant, en prestidigitation, l’art de se défaire d’entraves − rassemble un nombre grandissant de dessins, écrits et installations, posés ensemble comme « fil et labyrinthe, crime et enquête, pelle et trou ». Sous forme d’épisodes, l’oeuvre expansive forme un chantier permanent pour exhumer le squelette d’un récit tenant autant de la série B que du conte.

Casse-tête est une nouvelle installation contextuelle pouvant être inclue dans la lignée de cet énigmatique méta-projet. Pour sa première exposition à Québec, l’artiste poursuit son avancée au sein de la fiction, non dans l’optique d’en résoudre l’énigme, mais pour en multiplier les associations. Ainsi, spectateur et artiste rejoignent ce parcours grandissant, une permanente fuite vers l’avant aspirant au passage une part du réel.

Olivier Morvan vit et travaille à Orléans en France, où il a obtenu un Diplôme national supérieur d’expression plastique. Les nombreux épisodes de Projet escapologique et certaines autres manifestations de sa pratique l’ont menés à exposer à répétition à Orléans, Lyon, Paris, Berlin, Maribor (Slovénie), Aix-en-provence ainsi qu’à Montréal. L’artiste est par ailleurs graphiste et illustrateur (agentliquide.com).

Jusqu’au 17 mars 2013.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :