Sarah Hill au Lieu

The Yellow Wall Paper (2012-2013)

« Ce récit n’était pas destiné à rendre les gens fous, mais à les sauver d’une folie menaçante. Et ce fut une réussite ! » – Charlotte Perkins Gilman

Sarah Hill travaille présentement sur The Yellow Wallpaper, une nouvelle écrite par l’auteure américaine Charlotte Perkins Gilman. Ce texte comporte de nombreux moments performatifs : l’odeur « jaune », le motif « qui pend comme une tête coupée », les lambeaux de papier arraché et le fait que le papier déteint tout en laissant des taches sur la peau et sur les vêtements de ceux qui y touchent. Par la vidéo, l’artiste réfléchit aux manières de créer une image de la haunted queer, définie par Heather Love dans Feeling Backward. Dans ce texte, Love jette un regard sur des nouvelles écrites par des homosexuel(le)s au début du XXe siècle, souvent écartées sous prétexte qu’elles étaient déprimantes, et se questionne sur les manières de valoriser et de s’approprier les sentiments sombres exprimés dans ces nouvelles.

I’m Fine (2011-2013)

« Nul n’a jamais écrit ou peint, sculpté, modelé, construit, inventé, que pour sortir en fait de l’enfer. » – Antonin Artaud

Les préoccupations profondes de la performance I’m Fine visent à amener le public à ressentir une émotion en réponse à la colère de la performeure. Sous cet angle, Sarah Hill conçoit sa pratique comme un dialogue cathartique, une « purge », un nettoyage émotionnel dont l’expérience peut être thérapeutique sans jamais être une thérapie. En d’autres termes, un laxatif puissant qui permet de faire sortir ce qu’il n’est plus nécessaire de garder en soi.

Sarah Hill détient un baccalauréat de l’Université Grand View, à Des Moines, en Iowa, et a récemment obtenu une maîtrise de l’École du Musée des beaux-arts de Boston en partenariat avec l’Université Tufts. Elle a étudié avec Black Market International à Glasgow, en Écosse et a réalisé des des performances à Mobius, à la galerie Proof (Boston) et au Grace Exhibition Space (New York). Sarah a été auxiliaire d’enseignement au Département de performance du Artist Resource Center, qui lui a également accordé une bourse d’études supérieures.

Du 11 avril au 5 mai. Vernissage le jeudi 11 avril, 17h.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :