Résidence d’Enrico Malatesta à La Chambre blanche

Avec le projet Vibrare Colpi Benandanti, Enrico Malatesta vise à engendrer des segments polyrythmiques complexes qui dérivent du contact des objets et des instruments de percussion, dont la vibration accentue divers éléments comme la dynamique, l’intention et la signature temporelle.

Malatesta analyse le potentiel de réponse et les différences morphologiques entre les objets, ce qui donne lieu à l’apparition de calibres microsoniques dans la multitude de corps en contact, par le biais de gestes spécifiques. Les objets sont laissés à vibrer librement dans l’espace, en s’engageant dans une activité rythmique indépendante.

La gestuelle de l’interprète détermine les conditions d’apparition de l’activité polyrythmique des instruments, en rejetant l’intention « musicale » et en mettant en avant une intention spatiale visant à modifier la réalité acoustique de l’environnement qui accueille la performance.

Né en 1985, Enrico Malatesta est un percussionniste italien qui travaille dans le domaine de la musique contemporaine. Il a étudié au Conservatoire de Cesena (Italie) en percussions classiques. Il collabore avec divers musiciens et artistes sonores, tels que Christian Wolfarth, Seijiro Murayama, Guiseppe Ielasi, Luciano Maggiore, entre autres; et il est un des membres fondateurs du group Glück où il se produit à côté de Burkhard Beins, Michael Vorfeld, ou encore, Ingar Zach. Malatesta a participé à plusieurs résidences et collaborations, notamment à Qo2 (Belgique, 2011 et 2012), Hotel Pupik (Autriche, 2011), A.I.R. Krems (Autriche, 2012), Careof/Fabbrica del Vapore (Italie, 2012). Il a présenté des concerts à travers l’Europe, au Japon et la Corée du Sud, et son travail a été diffusé par les labels Presto!? Records, Second Sleep, Senufo Editions, Entr’acte, Alku, Balloon and Needle. La recherche personnelle d’Enrico Malatesta vise la redéfinition du rôle du percussionniste dans divers domaines contemporains, en étudiant la dimension acoustique et la qualité matérielle des instruments de percussion.

La résidence de l’artiste a débuté le 5 août et se poursuivra jusqu’au 8 septembre 2013. Le public est invité à un 5 à 7 d’ouverture le 22 août prochain.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :