Bruno Caldas Vianna à La Chambre blanche

A CHAMBRE BLANCHE est heureuse de recevoir l’artiste brésilien Bruno Caldas Vianna pour une résidence in situ du 15 octobre au 15 décembre 2013, dans le cadre du programme d’échange entre Avatar, La Bande Vidéo et le Musée de l’Image et du Son(São Paulo, Brésil). Lors de son séjour de production, l’artiste bénéficiera de l’expertise technique des trois centres québécois, alors que le public pourra suivre l’évolution du travail dans l’espace de la galerie de LA CHAMBRE BLANCHE. La première ouverture de sa résidence aura lieu le jeudi 7 novembre 2013 à partir de 17 h.

Light traps for time (Pièges lumineux pour le temps) est un projet en évolution qui utilise des outils technologiques obsolètes (table tournante, caméras vidéo analogues, camera obscura, etc.) pour les détourner et se les réapproprier, générant de nouveaux instruments hybrides. Le travail en résidence de l’artiste brésilien se compose d’objets technologiques visant à capturer et à manipuler des images. Une camera obscura analogue qui piège des rayons de lumière; une autre camera obscura électronique utilisant des capteurs photorésistants qui génère des délais analogues; une caméra SSTV qui transpose les images captées en compositions audio précises; ou encore, une croix de Malte qui transforme un mouvement circulaire en images fixes – voici une partie des outils utilisés par Bruno Caldas Vianna dans sa poursuite d’instants à capturer. En se comparant à un chasseur de pulses lumineux guettant sa proie évanescente, l’artiste observe qu’au final, ne surgissent que des fragments de temporalité.

Bruno Caldas Vianna est né à Rio de Janeiro (Brésil) en 1971. Il a complété une maîtrise à l’Interactive Telecommunications Programm de New York (États-Unis) en 1999. Depuis 1994, il dirige plusieurs courts-métrages, dont Cafuné – distribué sous la licence Creative Commons qui permet aux spectateurs de refaire le montage de l’oeuvre; ainsi que Ressaca, dont le montage se fait durant la projection par le biais d’un écran tactile. Cette dernière œuvre a remporté 4 prix au festival Cineesquemanovo (Brésil) et a été projetée à Elektrofringe (Autralie), Cinelatino (France) et Piksel (Norvège). Bruno Caldas Vianna a présenté son travail au Arte.mov festival (Brésil), Pixeleration festival (États-Unis), Laboral Art Centre (Espagne), entre autres, et a reçu le prix Vida 13.0 de Fundación Telefónica en 2010.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :