Josiane Roberge, récipiendaire du prix La Chambre blanche 2013

Dans le but d’encourager la relève artistique de la ville de Québec, LA CHAMBRE BLANCHE remet, chaque année, le prix l@ch@mbrebl@nche à un(e) finissant(e) de l’École des arts visuels de l’Université Laval. En 2013, la lauréate du prix, Josiane Roberge (QC), a été invitée à produire une œuvre inédite dans le cadre d’une résidence Lab Web du 7 octobre au 17 novembre 2013. Le résultat de son travail de recherche et de production sera présenté lors d’un événement public en janvier 2014.

Josiane Roberge travaille dans une approche artistique humaniste qui cherche à engendrer ou à révéler des expériences privilégiées entre les individus. L’œuvre qu’elle vise à élaborer dans le cadre de sa résidence fait appel à une communauté d’interprètes internationaux qui s’emparent du même texte pour en faire la traduction dans plusieurs langues. Dans cette volonté de partager le même savoir au sein d’une large communauté, l’artiste cherche à explorer les transformations, subtiles ou soulignées, que le sens transféré peut subir. Quel est l’impact des caractéristiques personnelles de l’interprète lors de son exercice professionnel de transmission d’informations importantes, poétiques, intimes, etc. ? Comment le spectateur fait-il l’expérience de ce processus qui devient tantôt accessible, tantôt incompréhensible, suivant les modes de traduction d’une langue en une autre? Josiane Roberge cherche à aborder ces problématiques sous forme d’une œuvre web hybride qui évolue dans un esprit de transformation dynamique constante.

Josiane Roberge vit et travaille à Québec. Cumulant diverses expériences dans le milieu de la télévision et du cinéma, tant au Québec qu’à l’étranger, Josiane Roberge se consacre à une pratique artistique alliant images en mouvement et art en action. Dans le cadre des Journées de la Francophonie en 2004, elle agit en tant que commissaire organisatrice du premier Festival du film québécois à Rostock (Allemagne) en collaboration avec Antitube et L’Institut français de Rostock. Elle a présenté son travail notamment au Lieu, centre en art actuel (Québec) et à la Galerie des arts visuels (Québec) en plus de collaborer au Festival international d’art multidisciplinaire et électronique Mois Multi 14 comme vidéaste. Suite à son exposition de fin de baccalauréat en 2013, elle a reçu le prix Tomber dans l’Œil, le prix de LA CHAMBRE BLANCHE, le prix Avatar, ainsi que la Bourse Louis Garneau. Elle a également fait partie de la délégation québécoise qui était à Marseille en novembre 2013 pour les célébrations entourant les cinquante ans de l’art vidéo.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :