« L’art se trame en ville » à la Maison Hamel-Bruneau

L’Arrondissement de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge invite la population à voir l’exposition L’Art se trame en ville, qui réunit des œuvres signées par des artistes et des collectifs québécois ayant fait de la ville le sujet de leurs interventions. L’exposition sera présentée jusqu’au 15 juin à la maison Hamel-Bruneau. On pourra la voir du mercredi au dimanche de 13 h à 17 h.

La nature de la ville moderne étant essentiellement plurielle, il est donc pratiquement impossible de la saisir dans sa globalité. Dans ce contexte, les artistes, Acapulco, Doyon-Rivest, Myriam Lambert, Charles-Frédérick Ouellet et SYN-, pour ne nommer que ceux-là, définissent leur rapport à la trame urbaine à travers un éventail d’approches et de médiums.

Pour certains, la ville est avant tout un espace physique, un territoire à explorer; pour d’autres, elle se veut un lieu de pouvoir où s’exercent différents jeux politiques ou encore un pôle de commerce, de divertissement et de culture.

L’Art se trame en ville est présentée dans le cadre de Manif d’art 7 – La biennale de Québec qui se tiendra du 3 mai au 1er juin 2014. Cette année, c’est le travail de 120 artistes venant de tous les horizons qu’elle met en valeur.

La maison Hamel-Bruneau est située au 2608, chemin Saint-Louis.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :