« Tire. Parle pas. » de Thierry Arcand-Bossé chez Lacerte

La galerie Lacerte art contemporain est fière de présenter les œuvres récentes du peintre Thierry Arcand-Bossé, réunies sous le titre Tire. Parle pas. Cette exposition s’inscrit comme activité satellite de la Manif d’art 7 , la biennale de Québec, et rassemble plus d’une quinzaine de peintures et dessins.

Dans la continuité de sa pratique, les nouvelles œuvres d’Arcand-Bossé interrogent les frontières formelles entre photographie, film et peinture. D’ordinaire, lorsqu’il se réfère au cinéma, l’artiste assimile et transforme ses sources jusqu’à ce qu’elles deviennent méconnaissables. Ceci dit, dans ce corpus, Arcand-Bossé assume le risque de l’emprunt direct. En puisant dans le film High Noon -Le train sifflera trois fois- (États-Unis,1952; réalisé par Fred Zinnemann), ce dernier fait le choix délibéré d’un genre hautement codifié et inconditionnellement associé au cinéma – le western. Il expose ainsi volontairement et sans équivoque son stratagème d’emprunt et confronte l’image seule au contexte artistique. La mise à feu d’un revolver est ainsi à jamais figée dans le temps et la fumée qui s’en échappe, étrangement insaisissable, invite à la contemplation.

Le corpus s’intéresse également à la notion de portrait, en établissant certaines références à l’histoire de l’art. Quelques-unes des œuvres affichent clairement leurs sources alors que d’autres mêlent délibérément les époques, jouant sans encombre moral avec les paradoxes qu’elles peuvent engendrer. L’exposition culmine par une mouture de grand format du tableau Communion de 2012. La forêt, en apparence paisible, bascule subitement dans les registres de l’ambivalence alors que son protagoniste se livre à une étreinte vraisemblablement désespérée. Fidèle à ses habitudes, Arcand-Bossé élabore une imagerie dense et fouillée, à la fois douce et abrasive, par laquelle il évoque les jubilantes contradictions de notre époque.

Thierry Arcand-Bossé est né en 1976 à Québec, où il vit et travaille. Il a obtenu un baccalauréat en arts visuels à l’Université Laval en 2003. Son travail a été diffusé en galerie et dans les centres d’artistes au Québec, notamment en 2010 à L’œil de poisson à Québec, et, plus récemment, à Espace virtuel à Chicoutimi. L’artiste a également participé à différents événements dont Orange, l’événement d’art actuel de Saint- Hyacinthe (2009), la Manif d’art de Québec (2008), le Symposium d’art contemporain de Baie-Saint-Paul (2007) ainsi que la Liverpool Biennial au Royaume-Uni (2008). Son travail a également été reconnu et soutenu par le Conseil des arts et des lettres du Québec par le biais de bourses de recherche et création. Ses œuvres font partie de plusieurs collections particulières, mais aussi de la Collection prêt d’œuvres d’art du Musée national des beaux-arts du Québec, ainsi que de la collection de Loto-Québec. L’artiste est représenté par la Galerie Lacerte art contemporain, à Québec et à Montréal.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :