Posts Tagged ‘ La Bande vidéo ’

Podcast – L’Aérospatial, émission du 7 avril 2015

Podcast de l’édition du 7 avril 2015 de L’Aérospatial.

Au menu pour cette semaine :

  • Entrevue avec l’un des propriétaire de la Galerie 3, Norbert Langlois, et le peintre Dan Brault, autour de l’exposition Mise en chantier;
  • Entrevue avec Karoline Georges, à propos de sa vidéo REPÈRES présentée à La Bande vidéo;
  • Chroniques d’Annie Charland-Thibodeau : retour sur une expérience de résidence en Irlande;
  • La revue de presse Arts visuels de Raymond Poirier;
  • La sélection audio de Simon Roy.

Animation et recherche : Julie Gagné

Télécharger l’émission.

Publicités

« REPÈRES » de Karoline Georges à La Bande vidéo

a2cdc15a-5ffb-4853-a6d2-598426d66f48

La Bande Vidéo est fière d’accueillir du 21 mars au 26 avril l’exposition REPÈRES de Karoline Georges, dans le cadre du Mois de la Poésie. Le vernissage aura lieu le 20 mars à 17h.

REPÈRES est constitué d’une suite de tableaux vidéographiques présentant chacun un paysage architectural auquel est intégré un texte poétique. L’œuvre dévoile en effet une série d’interventions spectaculaires réalisées sur des structures monumentales situées au cœur de métropoles que ce soit Toronto, Paris, Londres ou Berlin. La question se pose : interventions réelles ou factices? À une époque où les traces médiatiques se substituent à l’événement lui-même, où l’observation du monde passe par la lunette déformante de l’image, REPÈRES s’articule à même ce flou entre la réalité et la fiction afin de proposer une présence poétique là où on ne l’attend pas. L’acte poétique devient point de repère.

La démarche de Karoline Georges s’articule autour des thèmes de la résilience et de la sublimation. L’artiste traduit la quête d’une expérience purifiée, de la subtilité qui se dégage du vulgaire. REPÈRES ne fait pas exception puisque les textes qui s’y trouvent font allusion à cette recherche. L’utilisation du noir et du blanc, comme volonté de dégager les forces esthétiques de l’image, en témoigne également.

Karoline Georges est née à Montréal en 1970. Après des études en cinéma et en histoire de l’art, elle amorce une démarche artistique interdisciplinaire où se rencontrent la vidéo, l‘art audio, la photographie, la performance, la littérature et plus récemment la modélisation 3D. Ses œuvres littéraires ont été publiées au Canada et en Europe. En outre, son travail photographique et vidéographique a été présenté lors de multiples événemen ts et expositions. Elle est récipiendaire du Prix à la création artistique en Montérégie du Conseil des arts et des lettres du Québec.

« La Femme dans la chambre » d’Andrée-Anne Roussel à La Bande vidéo

Image_RousselLa Bande Vidéo accueille jusqu’au 8 mars l’exposition La femme dans la chambre de Andrée-Anne Roussel, une activité satellite du Mois Multi.

La Femme dans la chambre est une installation vidéo interactive élaborée à partir d’un système de capture de mouvements. L’œuvre met en scène un personnage féminin qui réagit à la présence du spectateur selon la position de ce dernier dans l’espace. Le visiteur est invité à partager un moment intime avec ce personnage tout en étant toutefois contraint à un sentiment d’ambiguïté et d’incertitude. Aucune réelle communication ne semble, au final, possible entre ces deux réalités séparées par le mur qu’est l’écran de projection. L’artiste traite ainsi des distances spatiales et émotives qui peuvent séparer deux individus, distances souvent exacerbées par les outils médiatiques.

Artiste multidisciplinaire, Andrée-Anne Roussel est titulaire d’un baccalauréat spécialisé en direction de la photographie. Elle s’intéresse au cinéma sensoriel dans le cadre de ses projets de courts métrages et d’installations vidéo. Elle termine présentement une maîtrise de recherche-création en média expérimental à l’Université du Québec à Montréal. Ses œuvres ont notamment été diffusées au Sapporo International Short Film Festival, au London Analogue Festival et au Analogica Festival.

Du 7 février au 8 mars 2015. Vernissage le 6 février à 17h.

Podcast – L’Aérospatial, émission du 11 novembre 2014

Podcast de l’édition du 11 novembre 2014 de L’Aérospatial.

Au menu pour cette semaine :

  • Entrevue avec Diane Landry, au sujet de son exposition L’Échappée à la Galerie Michel Guimont;
  • Entrevue avec Andréanne Michon, pour parler de Solstice d’hiver à La Bande vidéo;
  • Chronique de Fanny Hénon-Lévy : survol de diverses expositions en cours à Québec;
  • La revue de presse Arts visuels de Raymond Poirier;
  • La sélection audio de Simon Roy.

Animation et recherche: Julie Gagné.

Télécharger l’émission.

Au menu de L’Aérospatial, émission du 11 novembre 2014

Ce mardi à L’Aérospatial

Julie Gagné reçoit Diane Landry, au sujet de son exposition L’Échappée à la Galerie Michel Guimont. Aussi de passage, Andréanne Michon, pour parler de Solstice d’hiver à La Bande vidéo. En chronique, Fanny Hénon-Lévy nous offre un survol de diverses expositions en cours actuellement, Raymond Poirier effectue sa revue de presse hebdomadaire et Simon Roy nous propose sa sélection audio de la semaine.

De 17h30 à 18h30 sur CKRL 89,1!

« Solstice d’hiver » d’Andréanne Michon à La Bande vidéo

a5eb904a-9fa6-478f-8916-d16a17223803

Avec cette exposition en deux volets, Andréanne Michon documente des phénomènes climatiques qui transcend ent les considérations actuelles reliées au paysage. D’abord, Solstice d’hiver, variation 3, une contemplation de 8 minutes née de l’observation du Lac Brome le jour du solstice d’hiver 2012. L’artiste a capté le phénomène de la fonte de ce lac qui s’est déroulée de manière exceptionnelle en une seule journée. Puis, avec Neige, Michon porte un regard sur le comportement de la neige, de jour comme de nuit, en lien avec le mouvement du vent, la variation du temps et de la lumière. Visuellement entre paysage lunaire et voie lactée, l’échange entre le microcosme et le macrocosme se révèle métaphoriquement.

La recherche d’Andréanne Michon se concentre sur l’interaction entre l’humain et la nature. Dans sa démarche, elle est préoccupée par l’idée du cycle, de la continuité et de l’expérience poétique vis-à-vis l’environnement. Elle s’intéresse aux liens entre la vision et la perception.

Andréanne Michon a obtenu son BFA, avec distinction, de l’Université Concordia en 2010 et un MFA au San Francisco Art Institute en 2013. Michon a participé à de nombreuses expositions solo et collectives au Canada, en Europe et aux États-Unis. Son travail a été sélectionné pour des expositions internationales dont le jury provenait entre autres du San Francisco Museum of Modern Art, Solomon R. Guggenheim Museum, Fine Arts Museums of San Francisco, J. Paul Getty Museum, L.A. et Los Angeles County Museum of Art. Elle a obtenu la reconnaissance de la fondation Magenta comme étant l’une des Photographes émergentes Flash Forward de 2012.

Jusqu’au 30 novembre, à La Bande vidéo.

Au menu de L’Aérospatial, émission du 9 septembre 2014

Retour en ondes de L’Aérospatial, ce mardi 9 septembre…

Au fil de l’émission, Julie Gagné recevra Thérèse Beaudoin, chargée de projet d’exposition au Musée de la civilisation pour Les Dieux de l’Olympe. On parlera aussi de la Rencontre international d’art performance (RIAP) 2014 en compagnie de Richard Martel, directeur artistique. En chronique, Gentiane La France porte un regard sur Les Eux de Jacynthe Carrier à La Bande vidéo. Et plus!

De 17h30 à 18h30 sur CKRL 89,1.