Posts Tagged ‘ Matéria ’

« Styx Express » de Violette Dionne à MATERIA

386b9155-026c-459d-8899-fd036b93e13d

Du 3 avril au 17 mai 2015, le Centre MATERIA présente l’exposition STYX EXPRESS – Sculptures de Violette Dionne. L’artiste montréalaise sera présente lors du vernissage, le 3 avril 2015 à compter de 17 h, alors que seront dévoilées 16 magnifiques pièces réalisées entre 2009 et 2014.

Empruntant aux techniques et aux matériaux les plus anciens, Violette Dionne crée des formes et des figures actuelles, coiffées de titres évocateurs, bien qu’énigmatiques. L’œuvre éponyme renvoie au Styx, un des fleuves des enfers dans la mythologie grecque, sur lequel une machine endiablée transporte ses passagers à grande vitesse. L’ironie et l’humour – parfois grinçant – présents dans le travail de Mme Dionne suggèrent une lecture tragi-comique des travers de l’humain. Les personnages sculptés se retrouvent dans des postures fâcheuses, entrainés dans des combats héroïques ou des danses effrénées, têtes et membres transformés en outils et pièces mécaniques.

La force de ces œuvres réside dans une grande maîtrise de la matière : l’argile revêtue d’un engobe donne à l’ensemble une apparence de pierre sculptée, et cette ambiguïté autour du médium mène à des lectures multiples. Les riches textures et les teintes subtiles se combinent dans des pièces à l’allure antique, alors que les figures représentées attestent de préoccupations franchement actuelles. Le Centre MATERIA est très fier de dévoiler à Québec ces œuvres d’une grande qualité, plusieurs fois applaudies, que les visiteurs auront à coup sûr beaucoup de plaisir à voir et à revoir.

Originaire de Québec, Violette Dionne a terminé des études supérieures en arts visuels à l’Université du Québec à Montréal. Elle a effectué de nombreux séjours en Europe, au cours desquels elle s’est familiarisée avec les formes de l’art roman et gothique. Mme Dionne a présenté son travail dans une dizaine d’expositions solos à travers le Québec et en Suisse et plusieurs expositions collectives au Canada et en France. Elle a également réalisé des projets d’art public et d’intégration des arts à l’architecture. Elle vit et travaille à Montréal, où elle donne des ateliers de sculpture en petits groupes.

MATERIA a 15 ans!

L’année 2015 marque un jalon fort important pour le Centre MATERIA : en septembre 2015, le centre fêtera ses 15 ans! Conservant son statut de seul centre d’artistes autogéré consacré aux métiers d’art au Canada, MATERIA représente toujours l’excellence et l’innovation dans le domaine. Par ailleurs, la programmation 2015 de MATERIA s’inscrit parfaitement dans l’Année des métiers d’art, un festival qui vise à promouvoir les métiers d’art à titre d’acteur clé dans la culture canadienne.

MATERIA est un centre d’artistes autogéré qui a pour mission de diffuser et de promouvoir la recherche et la création dans le domaine des métiers d’art actuels, aux plans national et international.

Publicités

Dominique Beaupré-St-Pierre à MATERIA

5d675254-4016-4ff1-8cbd-802e71b9b60f

Le Centre MATERIA présente, du 30 janvier au 22 mars 2015, le travail de l’artiste verrier Dominique Beaupré St-Pierre. Celle-ci sera présente lors du vernissage le 30 janvier 2015, à compter de 17 h. C’est également à cette occasion que sera dévoilée, en compagnie de la réalisatrice Geneviève Allard, une capsule vidéo abordant la démarche de l’artiste.

Faisant preuve d’une grande maîtrise technique dans son travail avec le verre, Dominique Beaupré St-Pierre s’intéresse aux processus et aux transformations dans la matière et dans les idées. Le projet Ce qu’il y a derrière l’écorce lui permet de conjuguer deux de ses passions, c’est-à-dire le verre et les végétaux, à travers une expérimentation dans la durée. L’exposition se compose en partie d’œuvres inédites, notamment 10 spécimens végétaux auxquels sont greffées de délicates pièces de verre. Sont également présentés 3 dômes de verre abritant des plantes, de même que 7 pièces issues de la série des Jardins, réalisées entre 2008 et 2011. Ces dernières témoignent de la virtuosité de l’artiste dans son approche du médium et révèlent déjà son intérêt pour la nature et les formes végétales.

Fort de son statut de seul centre d’artistes autogéré consacré aux métiers d’art au Canada, MATERIA présente avec fierté les créations d’une jeune artiste québécoise qui propose un travail de recherche et d’expérimentation exemplaire. Par ailleurs, la programmation 2015 de MATERIA s’inscrit parfaitement dans l’Année des métiers d’art, un festival visant à promouvoir ceux-ci à titre d’acteurs clés dans la culture d’ici.

Dominique Beaupré St-Pierre a étudié les arts visuels en Nouvelle-Écosse pour ensuite se spécialiser en verrerie d’art à Espace VERRE, à Montréal. Elle a reçu plusieurs prix et bourses, dont le prix François-Houdé, qui reconnait l’excellence de la nouvelle création montréalaise en métiers d’art. Elle a exposé au Canada, aux États-Unis, en Corée du Sud, et ses œuvres ont été acquises notamment par la Ville de Montréal, le Musée national des beaux-arts du Québec, la Collection Loto-Québec, Espace VERRE et plusieurs collections privées. Dominique Beaupré St-Pierre vit et travaille à Montréal.

Expo-vitrine du 30 janvier au 1er mars 2015
Pendant tout le mois de février, la vitrine à l’entrée du Centre MATERIA sera consacrée aux œuvres récentes de Laurent Gagnon, sculpteur de Québec, qui y présentera des pièces issues de sa série Prismes. S’inspirant de la rencontre contradictoire entre l’objet neuf et l’objet usagé, l’artiste crée des volumes qui évoquent avec une pointe d’ironie des formes architecturales et ludiques. Détenteur d’une maîtrise en arts visuels, Laurent Gagnon se consacre à une pratique polymorphe qui allie autant la sculpture et l’installation que les techniques d’impression.

Podcast – L’Aérospatial, émission du 9 décembre 2014

Podcast de l’édition du 9 décembre 2014 de L’Aérospatial.

Au menu pour cette semaine :

  • Entrevue avec Patrick Dubé, responsable aux communications et à la distribution au Lieu, autour de l’encan 2014 organisé par le centre;
  • Entrevue avec Line Ouellet, directrice générale du Musée national des beaux-arts du Québec, à propos de récents dons et événements autour de Jean Paul Riopelle;
  • Chronique de Dominique Savoie: regard sur l’exposition Hors de l’ordinaire de Lou Lynn à MATERIA;
  • La revue de presse Arts visuels;
  • La sélection audio de Simon Roy.

Animation : Raymond Poirier

Recherche : Julie Gagné

Télécharger l’émission.

Au menu de L’Aérospatial, émission du 9 décembre 2014

Ce mardi à L’Aérospatial

Julie Gagné rencontre la directrice générale du Musée national des beaux-arts du Québec, Line Ouellet, au sujet des récents ajouts à la collection Riopelle… Aussi de passage, le responsable des communications du Lieu, Patrick Dubé, pour nous parler de la seconde édition de leur encan annuel. En chronique: Dominique Savoie porte un regard sur l’exposition en cours à MATERIA, Raymond Poirier présente sa revue de presse hebdomadaire, et Simon Roy, sa sélection audio.

De 17h30 à 18h30 sur CKRL 89,1.

« Hors de l’ordinaire » de Lou Lynn à MATERIA

Le Centre MATERIA présente, du 28 novembre 2014 au 18 janvier 2015, les œuvres récentes de la sculpteure britanno-colombienne Lou Lynn. L’artiste sera présente lors du vernissage, le 28 novembre à 17 h. C’est également à cette occasion que sera dévoilée, en présence de la réalisatrice Geneviève Allard, une capsule vidéo présentant le travail de Lou Lynn.

Amorçant de manière toute naturelle l’année canadienne des métiers d’art en 2015, la présence de Lou Lynn au Centre MATERIA est à la fois un honneur et un choix judicieux. Cette exp osition célèbre les pratiques actuelles en métiers d’art en réunissant des œuvres récentes et inédites d’une artiste canadienne de renom. Présenté pour la première fois en solo au Québec, le travail de Lou Lynn est reconnu internationalement et a été maintes fois récompensé. L’artiste y démontre son intérêt pour les propriétés des matériaux, alliant la fragilité du verre et la force du bronze, la modestie de l’objet et la monumentalité de l’œuvre d’art.

Depuis les années 1970, Lou Lynn travaille le verre grâce à diverses techniques (fonte, verre sculpté à froid, verre soufflé, etc.) et elle en explore les déclinaisons en le mariant au bois et au métal, notamment. Fascinée par les outils et les instruments d’une autre époque, elle fait preuve d’un grand savoir-faire technique et d’une sensibilité particulière pour les qualités matérielles, formelles et esthétiques des objets.

Le travail de Lou Lynn bénéficie d’une reconnaissance institutionnelle avérée et son apport à la discipline dépasse sa renommée et sa production artistique : elle fait figure de guide pour les jeunes artistes par son implication en tant qu’enseignante, mentor, conseillère spécialisée et conférencière.

Lou Lynn a poursuivi des études supérieures en art du verre à Washington, à Hawaii et à Portland. Elle a été associée pendant plusieurs années à la réputée Pilchuck Glass School de Stanwood à Washington, d’abord en tant qu’étudiante puis en tant que professeure invitée. Ses œuvres ont été présentées à travers le monde et se retrouvent aujourd’hui dans nombre de collections publiques et privées, notamment en Chine, au Danemark, aux États-Unis, en Allemagne et au Canada. Lou Lynn a été intronisée à l’Académie royale des arts du Canada en 2010 et a été mise en nomination à deux reprises pour le prix du Gouverneur Général en arts visuels et en arts médiatiques. Elle vit et travaille à Winlaw, en Colombie-Britannique.

Podcast – L’Aérospatial, émission du 7 octobre 2014

Podcast de l’édition du 7 octobre 2014 de L’Aérospatial.

Au menu pour cette semaine :

  • Entrevue avec le directeur général d’EXMURO Arts publics, Vincent Roy, et les artistes Dan Brault et Félix Leblanc, autour du projet Contre-Pente présenté à l’Espace Pente douce;
  • Entrevue avec Michel Guimont, autour de l’exposition Jean-Paul Riopelle, le bestiaire présentée à la Galerie Michel Guimont;
  • Chronique de Dominique Savoie : regard sur l’exposition de France Goneau et Vera Vicente à MATERIA;
  • La sélection audio de Simon Roy;
  • La revue de presse Arts visuels de Raymond Poirier.

Animation et recherche: Julie Gagné.

Télécharger l’émission.

Au menu de L’Aérospatial, émission du 7 octobre 2014

Ce mardi à L’Aérospatial

Julie Gagné reçoit le directeur général d’EXMURO Arts publics, Vincent Roy, ainsi que des artistes du projet Contre-Pente présenté sur la Pente douce, à Québec. Aussi de passage, Michel Guimont, pour nous présenter son exposition consacrée à Riopelle.

En chronique, Dominique Savoie porte un regard sur l’exposition de France Goneau et Vera Vicente à MATERIA, Raymond Poirier effectue sa revue de presse et Simon Roy propose sa sélection audio.

De 17h30 à 18h30 sur CKRL 89,1.